Graines de Souci des Jardins Bio - Sachet de 120 graines

4021082001057

Neuf

Les sachets de graines de Souci des Jardins bio pour enfants des Semences de Margot ont été spécialement conçus pour faciliter l’apprentissage du jardinage par les plus jeunes et par toute la famille.

Que vous soyez enseignant, parent, grand-parent, transmettez l’amour du jardinage bio aux enfants qui vous entourent et apprenez-leur à respecter l’environnement.

3,99 € TTC

En savoir plus

Culture du souci des jardins

Le souci des jardins bio des Semences de Margot est une culture peu exigeante en fertilisation.

La floraison est étalée sur toute l’année à partir du printemps et c’est sans doute ce qui lui a donné son nom latin de Calendula (du latin Calendes : les premiers jours de chaque mois).

Pour cultiver le souci des jardins bio, plusieurs méthodes sont possibles

  • le semis en pépinière en godets

Semer le souci des jardins bio à partir du mois de mars à l’abri (par exemple en intérieur derrière une fenêtre bien exposée).

Dès que la plante est suffisament développée et la température extérieure suffisament remontée (à partir d’avril) , il est possible de larepiquer sur une plate-bande ou entre les rangs au potager (pour éloigner les insectes).

  • le semis en place

Soit en pot, soit en pleine terre, à partir d’avril, vous pouvez semer les soucis des jardins bio à la volée.

Ensuite, en procédant à l’éclaircissage, pour ne laisser qu’une plante tous les 15 cm environ, il est possible de récupérer les plants surrabondants et de les repiquer à un autre endroit.

Pour voir nos conseils de semis, regardez la vidéo ci-dessous :

Histoire du souci des jardins

Le souci des jardins est une plante qui pousse spontanément sur biens des terrains abandonnés et elle est originaire d’Europe.

Son nom signifie « solsequi » : qui suit le soleil et n’a rien à voir avec les « soucis » au sens « tracas » (il en soigne plutôt un grand nombre !).

On retrouve des traces de son utilisation médicinale dans des écrits très anciens (dès le moyen-âge).

Le souci des jardins est une plante incontournable dans bien des jardins de particuliers ou dans les jardins de curé, car elle soigne tout un tas de petits bobos.

Caractéristiques générales du souci des jardins

La principale caractéristique du souci des jardins est qu’elle peut servir d’horloge au jardinier.

En effet, la fleur (jaune ou orange) du souci des jardin s’ouvre vers 9 heures du matin pour commencer à se fermer vers 15 heuresaprès avoir suivi le soleil.

Par ailleurs, elle fleurit toute l’année ou presque.

Enfin, le souci des jardins, de part les substances qu’il renferme a de nombreuses propriétés médicinales et est un bon répulsif contre les insectes indésirables par d’autres cultures.

Caractéristiques botaniques du souci des jardins

Fotolia_70367935_XS.jpg

Tout comme le tournesol, qui suit également le soleil, le souci des jardins est une plante de la famille des Asteracées.

C’est une plante herbacée, annuelle, à port dressé.

Le souci des jardins mesure de 30 à 60 cm en fonction des variétés.

Ses graines sont des akènes de trois forme différentes :

  • incurvées et qui s’accrochent aux poils des animaux
  • ailées qui sont transportées par le vent
  • incurvées sans crochets qui retombe simplement sur le sol

Propriétés médicinales du souci des jardins

Entre autres propriétés, mais il en a bien d’autres, le souci des jardins est :

  • anti-inflammatoire
  • antalgique
  • antiseptique
  • cicatrisant

On peut en faire des décoctions, des pommades et tout un tas de préparations médicales plus ou moins élaborées.

C’était une des plantes médicinales les plus utilisées au moyen-âge : un « indispensable » au jardin !

La souci des jardins en cuisine

Si les fleurs du souci des jardins sont comestibles, il est toutefois conseillé aux femmes enceintes de ne pas en abuser.

On réservera ses pétales à la décoration des salades par exemple.

Sa belle couleur jaune est utilisée comme colorant alimentaire et certains malhonnêtes l’ont parfois utilisé pour remplacer le safran, ce qui lui a valu le nom de « faux safran ».

Des utilisations confites (dans le vinaigre, comme les cornichons) des fleurs en formation sont également possibles et très agréables au goût.